Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 01 novembre 2016

NOTE DE SERVICE 2016-221

 

 

 

Note de service 2016-221

Courrier de notre section syndicale

WILLEMS Andre <andre.willems@firebru.brussels> 1 novembre 2016 à 11:21 À : DU BUS DE WARNAFFE Tanguy <tanguy.dubusdewarnaffe@firebru.brussels>, MERCKEN Thierry <thierry.mercken@firebru.brussels>, BECKERS Joëlle <jbeckers@gov.brussels>
Cc : "Violaine.deneys@cgspacod.be" <Violaine.deneys@cgspacod.be>, LAMBERT Karel <karel.lambert@firebru.brussels>, GRUMEAU Maurice <maurice.grumeau@firebru.brussels>, CORDEMANS Joseph <joseph.cordemans@firebru.brussels>, LOOSE Philippe <philippe.loose@firebru.brussels>, DEKOSTER Edouard <edouard.dekoster@firebru.brussels>

Bonjour,
Concerne la recrue mise en indisponibilité suite aux attentats de 22 mars 2016 :

Je suis, depuis quelques jours, interpellé par certains affiliés ainsi que des collègues, en grand nombre, qui se retrouvent dans une incompréhension totale suite à la décision du comité de direction de réintégrer la recrue. Après votre analyse du dossier disciplinaire et votre position très indulgente le concernant, le personnel en très grande majorité est abasourdi et un écœurement s'est installé.

Les faits sont avérés et il y a des témoins. Vous savez tous que notre service opérationnel fonctionne avec des critères bien établis, dont un très important : la confiance entre les intervenants. Elle est malheureusement rompue suite à la prise de connaissance de la note de service qui ne laisse plus d'équivoque.
Avant d'arriver à des extrêmes, notre section syndicale vous demande d'écouter attentivement les premiers témoins des faits et également que le président du comité de direction explique le pourquoi de la décision. Passer par une bonne communication est plus que nécessaire. Ils y ont droit.

Nous restons en attente d'une réponse favorable de la direction pour que, à tout le moins, le personnel puisse comprendre.
Nous savons tous que nos intervenants du 22 mars vivent encore et toujours des états psychologiques très douloureux.

Bien à vous.

André Willems Président Acod-Cgsp +32477236317

(Marc Kramski Délégué Cgsp-Acod +32479955991)

Écrire un commentaire